BLOQUÉS EN MODE STOCKAGE

Nous avons expliqué plus haut comment l'insuline est responsable de l'utilisation ou du stockage de l'énergie alimentaire dans votre corps.

Si vous mangez du sucre, votre corps reconnaît que le niveau de glucose augmente, il libère alors de l'insuline parce qu'il veut d'abord utiliser tout ce sucre. Si la graisse et le sucre entrent en même temps, votre corps donnera la priorité à l'utilisation du sucre par rapport à tout le reste et stockera la graisse dans les cellules adipeuses. 

 

Lorsque vous limitez les glucides, votre corps est obligé de brûler du gras. Celui que vous mangez et celui que vous stockez.

Tant que votre corps ne reçoit pas de glucides, il est tout à fait heureux d'utiliser la graisse que vous avez stockée en mangeant cette pizza il y a une semaine, un mois ou un an.

Lorsque le taux de sucre diminue chez un grand consommateur de glucide, il peut montrer des signes de perte d’énergie, de faim, des changements d’humeur et il vous dira qu'il a besoin de manger “tout de suite!”. Parce que son corps, toujours en mode de stockage, n'a plus de ce glucose disponible. 

Si toutefois vous utilisez des graisses comme principale source d’énergie, votre corps ne se soucie pas de votre apport calorique, car il peut se tourner immédiatement en direction des graisse stockées.

 

L'évolution a créé cette belle machine humaine capable de stocker de l'énergie lorsque nous avons accès à la nourriture, et d'utiliser cette énergie stockée lorsque la nourriture devient rare. Nous n'utilisons plus cette flexibilité métabolique. La quantité insensée de céréales et de sucre que nous mangeons tous les jours a rendu la plupart d'entre nous coincés en mode stockage.

Image de Reka Biro-Horvath